•  COMMANDE d'AGRUMES (affiche)


    2e COMMANDE d'AGRUMES

    Groupe d’Achat de Salinelles

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour commander il vous faut adhérer au groupe ceci gratuitement en adressant un mail à :   emmcd@ouvaton.org  avec votre Nom, prénom, village, adresse mail et numéro de téléphone
     
     
     
    Voici les principes de notre groupe. N'hésitez pas à contacter une personne du groupe pour en discuter

      ============================================= 
     

    * produits bios et locaux si possible
    * prix inférieurs au magasins bios
    * entraide à la distribution, commande, etc.
    * récupérer - payer sa commande en temps et en heure
    * offrir son aide comme référent si votre planning vous le permet avec proposition éventuelle de produits
    * prises de décisions : propositions par tout membre du groupe, publiées sur la liste et adoptées au bout de  1 semaine si aucune objection n'a été faite. Sinon, résolution au consensus.

    =============================================
     
    L'inscription au groupe implique l'inscription automatique à la liste de diffusion infos@ pour recevoir les infos des commandes en cours.

    Aurélie et Laurence

     


  • Entendu à France Info mardi 9 février Bernard Asruc du collectif "Consommateurs mais pas cobayes"

    • la France a interdit la culture d’OGM mais autorise massivement l’importation

    • 90 % de la viande vendue en France et les plats cuisinés, poisson d'aquaculture, œufs, etc. viennent d’animaux nourris avec des OGM

    • Seuls les modes d’élevage de l’AB et certains Labels Rouge en son exempts

    • La meilleure manière de ne pas avaler des OGM et les cancérogènes "probables" qu'ils contiennent comme le glyphosate est d'acheter sa viande auprès de producteurs bio locaux dont on connaît les méthodes (ce que fait le groupe achat)

    • Une étiquette "nourri sans OGM" existe depuis quatre ans en France, pour les œufs comme pour la viande, mais très peu de distributeurs l’utilisent.

    • Le collectif "Consommateurs mais pas cobayes" dépose plainte auprès de la direction de la répression des fraudes et de la Commission européenne pour non-respect de la transparence sur les OGM.

    La campagne OGM Transparence remonte à l'an dernier mais on peut signer toujours ses pétitions http://www.franceinfo.fr/actu/societe/article/un-collectif-depose-plainte-pour-obtenir-une-etiquette-nourri-aux-ogm-765017


  •  

    Est-ce que les mots nous mangent comme dit l'ami Sergio, oui, je le crois et moi, même, ils me démangent...

    J'avais dit à la dernière réunion mon point de vue selon lequel nous devrions éviter d'employer le même vocabulaire que celui de la grande distribution et du marketing, en redisant au passage ce qui nous en distingue radicalement.

    Un exemple, se dire « consommateurs », responsables ou pas, au groupe achat, me contrarie…

    La consommation pour moi, ce n'est pas tant l'angoisse du moment fatidique du remplissage de caddie sous les néons devant « l'info » des mille étiquettes puis la queue à la caisse (bonjour-merci-au revoir = BMA) insérez votre carte…

    Ce qui me chagrine ce n'est pas tellement non plus l'existence d'une engeance de consommateurs conditionnés, moutonniers, compulsifs, irresponsables ou je ne sais quoi, qui sont mes frères et sœurs après tout et je fais comme eux finalement ; je ne dis pas non plus que je dédaigne le consommateur responsable, informé et aguerri, inscrit à Que Choisir ou même le très noble « consom-acteur »...

     

    « Le consommateur » ne fait pas que consommer ce qu'il pousse dans son caddie, il consomme aussi tout le mode de consommation qui va avec et c'est cela qui est presque le plus important. Tout ce qu'on lui fait « avaler » : le contrôle des comportements, certains parlent maintenant « d'hyper-contrôle » (captation de l'attention pour insérer une pub, captation des comportements par les données numériques personnelles, user profiling, etc. etc.), anéantissement des petits paysans et de la diversité de leurs cultures (malgré tous les efforts locaux et du bio et des réglementations des ministères), disparition de savoirs et savoirs-faire derrière les emballages et jugements à partir des étiquettes, perte de nos savoirs-vivre (BMA à la caisse, queues silencieuses et piteuses, enfants énervés et dévastateurs – ces derniers pouvant être retrouvés dans les groupe achats, certes :) ).

    Le marché local, ainsi que la vente directe et les groupes d'achat et apparentés, AMAP, etc., se préservent heureusement du marketing et de son système. Au groupe achat, nous essayons d'établir des relations directes et loyales avec les paysans, un système vertueux, où nous partageons, nous nous entraidons : tout cela constitue des savoirs-faire et un savoir-vivre, à la longue qui en rencontre d'autres.

    Je ne suis pas poète mais je crois que nous pouvons nous entraîner à remplacer certains gros mots qui véhiculent des choses contraires à nos valeurs.

    Le producteur et son frère siamois le consommateur ne sont pas dans la nature des choses mais ce sont les piliers de notre économie capitaliste dite « consumériste » (1930-) qui a besoin de toujours plus de consommation pour faire de la croissance et de producteurs poussés au bout de leurs limites physiques et psychologiques pour trimer toujours plus et pour moins cher.

    Producteur et consommateur sont des catégories de l'INSEE dont on peut très bien se passer dans la vie courante. Ces « catégories » finiront même peut-être par disparaître un beau jour, espérons le, comme les visionnaires des années 1960 l'avait annoncé (comme Baudrillard, la société de consommation 1970)1.

    Prenons l'exemple du pain de Benoît : aurait-on l'idée de dire « salut, je voudrais de ton produit » ? Il le prendrait mal... Achète-t-on un « produit » à un « producteur » ou du poisson à un pêcheur ou du miel à une apicultrice, etc. ? Un berger, admettons « producteur de viande », doit-il être réduit seulement à cela, nous qui le croisons chaque jour avec son troupeau ?

    Alors gardons la diversité du vocabulaire nuancé, inventons-en même du nouveau, ne jetons pas à la trappe le plus important, le champ, le grain, la mer, la laine en croyant tout résumer avec « produit → (flèche) consommateur » écrit avec un gros feutre indélébile sur un paper-board. Mais je sais que ce n'est pas notre genre. Emmanuel

     

    Quelques synonymes

    Je dirais : À la place de :
    Nous sommes les membres d'un groupe achat nous sommes des consommateurs ou consom'acteurs (défini par wikipédia ainsi : « voter avec son caddie »)
    qui achetons qui consommons des produits...
    du pain, poisson, miel, viande, aliments, des comestibles (parfois incroyables), denrées, agrumes, pommes, productions, récoltes, victuailles, nourriture, boustifaille, mangeaille, pitance, subsistance, vivres  
    ...à un paysan à des producteurs sélectionnés et concurrentiels...
    ou éleveur, fournisseur, approvisionneur, commerçant, marchand, pourvoyeur, ravitailleur, « maître habile dans un art » (s'applique aux précédents)  
    le fruit de son travail qui maximisent leur chiffre d'affaire dans le respect des normes
    confectionner, créer, cultiver, donner, élaborer, fabriquer, faire, faire venir, fournir, fructifier, préparer, cueillir, débiter, élever, ramasser, récolter,  

     

     

    1L’économie consumériste est morte, vive l’économie contributive ! Le philosophe Bernard Stiegler décèle dans l’essor des logiques coopératives, parmi lesquelles l’économie du partage, les dynamiques de co-constructions, l’open-source, les réseaux peer-to-peer, l’émergence d’un nouveau modèle économique appelé à remplacer un capitalisme crépusculaire.

  • Le « microbiome » est l'écosystème bactérien que nous abritons dans notre corps, notamment dans l'intestin. Son rôle, pas encore bien connu, est important en matière de santé, mais aussi de psychologie et autres aspects. Une étude montre que ces écosystèmes bactériens ont perdu une grande partie de leur diversité dans les populations occidentales et qu'ils sont restés très variés dans les populations africaines. En cause l'alimentation, les antibiotiques, etc.. Parmi les conséquences, multiplication de maladies non infectieuses (cancer, diabète etc.) dans nos populations occidentales. Les microbiomes occidentaux seraient dégénérés, nous qui vivons dans un système de soins hyper sophistiqué censé nous procurer la meilleure santé possible.

    http://www.internetactu.net/2015/11/24/une-extinction-massive-menace-le-microbiome/

    emmanuel


  • "La ruche" critiquée dans cet article... Est-ce que cela ne renforce pas l'intérêt des groupes comme le nôtre ?


  • Message de Gérard AUGÉ

    Jardin des soins- ELIXIRS FLORAUX FLEURS DE BACH ET GURUDAS

    à Sommières. 0614401638

    CULTURE EN BIO ET BIODYNAMIE 

    SOUS LABEL NATURE ET PROGRES

    Pour la récolte  promenade des raisins framboisés * ( ) sur la treille….

    RDV RÉCOLTE AVEC VOS ECHASSES… bottes   ET CISEAUX

    soit vendredi 3 octobre fin après midi 18h soit le samedi  4 fin après midi aussi vers 18H aussi   entre les gouttes de pluie

    Je vous propose de réserver (poids environ potentiel) 

    pour ne pas faire venir  et vous retrouver sans rien a récolter (QUANTITÉS MODÉRÉES MAIS POTENTIEL…)

    JE PREVIENDRAI LES INSCRITS PAR SMS…SI ANNULATION OU FIN RECOLTE…

     A BIENTÔT GÉRARD

    PREVENIR SMS AU 0614401638  OU LIEU POUR CEUX QUI NE SONT PAS ENCORE VENUS…

    *délicieuses variétés dites hybrides américaines interdites encore à ce jour de commercialisation…attention on aime un peu ou beaucoup ou pas du tout.

    Le gout est fort type fraise des bois mélangé a cassis ou framboise ou   et la peau est souvent épaisse avec une pulpe puissante et de gros pépins à cracher pour certains…

    C est un fruit pour les enfants grands ou petits.

    Nb vous pouvez en faire du jus très puissant ou le faire sécher ou le garder jusqu’à Noel…

     


  • Rencontré Muriel au marché de Sommières qui produit des huiles de macération (Millepertuis notamment) et un vinaigre de cidre aux herbes très efficace (sur égratignures, piqures d'insectes, cheveux, etc.), divers sirops médicinaux (dont gingembre), des chutneys, pickles et confitures artisanales, fruits de cueillettes, petits séries. Elle propose aussi grâce à des amitiés appréciables aux autres bouts du monde, du curry de Pondichéry, du beurre de Karité du Burkina Faso et de la vanille de Madagascar de grande qualité.

    Sera intéressée pour des commandes éventuelles par le groupement d'achats de Salinelles, proposerait des lots à des prix intéressants.

    Des bises de ce (pro)fond du mois d’août.

     

     


  • Bonjour,

    L'asinerie des Garrigues à Sauve organise le mercredi 13 août 2014 un marché nocturne à partir de 16h30 sur l'exploitation route de Villesèque.
     
    Producteurs et créateurs pourront venir vendre leurs produits sur place et je m'adresse à vous pour savoir si vous êtes disponible et intéressé pour y participer.
    Nous demandons la somme de 10 € par stand et par production quelque soit sa longueur. 
    le soir une animation musicale est prévue
    avec Dom Colmé
     ( affiche en PJ)
     
     Restauration Buvette sur place
     
    Paella 8€ sur réservation et crêpes au lait d'ânesse
      
    Merci de nous contacter le plus rapidement possible par mail ou téléphone  afin de vous envoyer l'inscription. N'hésitez à faire passer aux personnes de votre entourage ou connaissance qui seraient susceptibles de venir. A bientôt
     
     
    Karoll 06 09 93 89 39   Laurence 06 11 38 36 28 
     
     
     
    ASINERIE DES GARRIGUES Laurence ARRACHART  
     
    Savons et Cosmétiques au lait d'ânesse         
     Route de Villesèque 30610 Sauve www.asineriedesgarrigues.com 06 11 38 36 28 
     

    marché nocturne 13 août (Asinerie des Garrigues à Sauve)

     

  • ce vendredi 11 juillet

    à partir de 17h, 17h30 et 18H

    directement au jardin des soins proche de Sommières (environ 1KM de l'intermarché)

    ramasser des prunes chez Gérard

    bonjour

    Les pruniers se portent bien et les prunes jaunes commencent à se faire grignoter par les pies et à tomber pour nourrir les abeilles… quelques prunes vertes arrivent en plus petit volume. C'est le moment de les ramasser pour la bouche ou la confiture.

    conditions :TARIF TYPE CONFITURE 1€/KG…culture sous label nature et progrès et biodynamie.

    merci de nous prévenir par sms ou e mail si vous êtes intéressés pour venir les récolter avec vos petits paniers et vous asseoir à l’ombre vous reposer de vos efforts de la semaine….et préparer le week end.

    Date du Rdv JUSTE AVANT OU APRES D ALLER AU RDV LEGUMES

    RDV ce vendredi 11 juillet

    À partir de 17h, 17h30 et 18H directement au jardin des soins proche de Sommières (environ 1KM de l'intermarché).

     les indications DU LIEU SI INCONNU vous seront donnés après inscriptions

    AUPRES DE GÉRARD par sms ou e mail.

    0614401638 ou et soinsdesplantes@gmail.com.

     

    les quantités étant limitées les inscriptions vous éviteront de venir et de repartir le panier vide..

     

    NB: E MAIL envoyé directement car je ne suis pas assez producteur régulier pour faire une fiche type légumes ou pain… Gérard de Sommières.


  • > Pour retrouver le véritable goût des abricots pour seulement 1€ le kilo
    > Venez les ramasser vous-même (avec vos enfants), au mas du cougourlier,
    > aprés le village de Franquevaux, (entre Vauvert et St Gilles, Départementale 6572)
    > Vous êtes les bienvenus tous les jours de 9H à 19H jusqu'en juillet
    > Il est préférable de téléphoner avant de venir pour s'assurer que les fruits sont mûrs 
    >   
    > Si vous n'avez pas le courage de les cueillir: des abricots seront en vente de 1,50€ à 2,50€ le kg (suivant la variété)
    > Si vous n'avez pas le temps de venir : Vous pouvez les commander et charger quelqu'un de vous les récupérer
    > Si vous avez des super amis ils peuvent les ramasser pour vous
    >  
    > Pour tous renseigements Vous pouvez me contacter par mail : evelyne.galinier@orange.fr
    > mais si vous souhaitez une réponse rapide il est préférable durant la campagne d'abricots de me joindre par téléphone :
    > 06 22 00 72 34
    >
    >

    > Si cela vous est possible, merci de vous munir de paniers ou de caissettes pour ramasser
    > et de faire passer ce message à vos connaissances 
    >  
    > Au plaisir de vous recevoir sur mon exploitation dés le samedi 17 mai à partir de 15h
    > je vous souhaite une trés bonne semaine
    > Evelyne

  • Salinelles en Grèce

    samedi 15 mars de 17h à 22h

    Salle de l'Orangerie dans le Parc du château à Salinelles

    infos et inscriptions auprès de Maxime et Sandrine

    programme http://gard.demosphere.eu/rv/1390


  • le "Grenier à SEL", le SEL de Sommières

    mercredi 5 mars à 18h30

    voir ici http://gard.demosphere.eu/rv/1398

     


  • Katy nous a informés qu'une « ruche qui dit oui » s'était ouverte à Villevieille. Elle est présentée ici : http://www.laruchequiditoui.fr/3119 (Foyer Communal, Chemin Canta-é-ris, 30250 Villevieille) et j'aime bien leur formule : Des produits locaux, bons, bios et rares ! Voilà ce qui constitue l'offre de notre ruche ! N'attendez pas plus avant de venir vous régaler avec nous ! A bientôt

    A la différence d'un groupe d'achat qui est basé sur l'autonomie, la ruche prend en charge la recherche des producteurs, les contrats, la gestion d'un site web, des salaires, ce qui coûte à la fin 15,8 % du prix payé par l'acheteur (chez nous c'est zéro mais ce chiffre montre bien qu'un travail non négligeable est effectué, il doit certes être ramené chez nous au minimum mais doit être aussi partagé). Dans la distribution classique ce serait des coûts de 79 % avec seulement 16 % revenant au producteur et donc beaucoup de profit (pas pour les caissières mais pour les actionnaires).

    (explications sur leurs prix http://blog.laruchequiditoui.fr/158-services-compris/)


  • Si l'on admet que la Culture est une nourriture (spirituelle) comme une autre, qu'elle se présente sous forme de "produits" qui peuvent être consommés...alors l il n'y a plus d'obstacle à faire des AMAP avec des des "paniers culturels"... Mais attention ! Nous ne mangerons que de la Culture bio et locale au prix juste ! Drôle d'idée... à voir...

    si quelqu'une a le temps d'écouter l'émission ?

    http://www.franceculture.fr/2014-02-10-le-panier-culturel-fait-son-nid


  • Dimanche 16 février (si! si!) à Nîmes :

    nouvelle réunion du GAGH (les groupements d'achats Gard-Hérault. Précisions et covoiturage : voir ultérieurement sur notre blog

     


  • Bonjour,

    Le Civam du Vidourle lance une campagne de lettres en direction des maires et des candidat-es qui se présentent aux élections municipales en mars 2014.
    Le but est d'informer sur la règlementation de l'utilisation des pesticides et sur les aides auxquelles les collectivités peuvent prétendre pour passer à "zéro pesticides", autrement appelé « Plan d'Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles » (PAPPH).

    =-=-=-=-=
    Si vous le souhaitez vous pouvez, vous aussi, participer à enrichir l'information des personnes en charge des espaces communaux.
    Comment faire ?
    1 - Par la poste ou en main propre :
    Imprimer la lettre en pièce jointe, compléter vos coordonnées et nom de la commune, signer puis poster ou déposer en mairie.

    Télécharger « lettre_pesticides_maires_CCPS_2014.pdf »


    2 - Par mel :
    Envoyer ce mel en enlevant le présent paragraphe en italique, n'oubliez pas de compléter vos coordonnées et le nom de la commune.
    3 - Si vous souhaitez informer les candidat-es aux élections municipales, sachez qu'à partir du 6 mars toutes les candidatures auront été déclarées.
    Les listes municipales ont souvent un site où vous pourrez envoyer ce mel, ou alors déposez la lettre lors d'une réunion publique.
    Dans tous les cas, nous seront intéressé-es de savoir si vous avez participé et si vous avez reçu des réponses !
    Ces changements d'habitudes à l'échelle d'une collectivité sont des pas importants vers une transformation de notre rapport au Vivant.
    C'est retrouver
    avec la terre une complicité respectueuse à l'échelle de tout un village.
    A vous lire !
    Astrid Géraud pour le Civam du Vidourle
    a.almade@free.fr
    http://www.civamgard.fr/groupe-civam-vidourle.php


  • Je sais, on n'a pas l'habitude de trouver du travail aux papas sans papiers pour faire avancer les dossiers, mais si quelqu'un a une idée, ou si un maire ami de RESF se désespère de ne pas trouver de boulanger pour son village ...

    Monsieur M, Kosovar, marié, père de 3 enfants dont deux nés en France, est en France depuis 7 ans. Un titre de séjour vient de lui être refusé et faute de contrat de travail dans les plus brefs délais, il risque l'expulsion à tout moment, laissant sa famille ici dans le plus grand dénuement et désaroi. Boulanger de métier, il est prêt à se déplacer où que cela soit en France pour travailler et subvenir aux besoins de sa famille.

    Merci pour votre aide. Barbara Bidaud Deniset. Pour RESF (Réseau éducation sans frontière). Contact : barbara_deniset@yahoo.fr

     


  • Naissance d'un réseau social local 
    
     
    Venez rejoindre le premier réseau social de la Vaunage, du Sommiérois,... du Gard  !  
    Voila  une bonne intiative (faire-part de naissance ci-dessous), un bon outil technique qui va aussi participer au tissage local et aider au long cheminement  vers une démocratie locale Vaunage-Sommièrois–Gard.... digne de ce nom. Il n'y a pas de miracle, il y a du boulot. Le lien humain, les rencontres joyeuses, nous aident à construire ensemble. 
    On peut imaginer la multiplication de cet outil  ailleurs et... toujours pas de miracle mais... 
    Maxime 
    
      Voici le lien pour vous inscrire  www.alteranagia.ning.com 
    
    Cette plateforme n'a rien à voir avec Facebook , 
    sans marchandisation , et ultra sécurisé. 
    C'est une nouvelle expérience ! 
    Vous pouvez  créer vous même votre espace personnel ou associatif avec vos photos vos vidéos , vos messages , votre messagerie. 
    Vous pourrez contacter et envoyer des messages en direct aux associations locales , les habitants des communes voisines . Vous pourrez demander de l'aide pour un covoiturage , trouver des amis avec qui partager 
    des moments sympas .  Connaître d'autres personnes faisant partie de cette liste de diffusion et surtout rester en contact avec nous ! 
    Bref vivre une autre expérience de l'internet. 
    
    Après maintes manipulations , des milliers de clics , des  réunions , hésitations , encouragements et aussi des  découragements on est arrivé enfin à mettre en ligne le nouveau réseau social  Alter Anagia . Alter d' alternatives et Anagia du nom ancien  de la Vaunage au temps des Romains . 
    C'est  une plateforme pour ceux qui souhaitent partager avec nous des actions locales , de la convivialité , des sorties , des conférences ,  partager votre  savoir faire, et bien d'autres choses , recevoir des informations locales. 
      Voici le lien pour vous inscrire  www.alteranagia.ning.com 
    Dans cet espace vous pouvez créer vous même votre espace avec des photos , des vidéos, partager les informations plus rapidement, trouver un job , et pourquoi pas vous trouver des amis avec qui partager vos journées froides d'hiver. 
    Ou que vous habitiez le local est important ! 
    A bientôt 
    Lester Guevara Braun 
    
    Une question ? des suggestions ? Ecrivez-nous ! 

     


  • Une remorque bagagère, on s'en sert une fois par mois en moyenne, voire moins.

    Alors, l'acheter ensemble permet de choisir une remorque de bonne qualité et d'une bonne capacité de charge. Et ça revient bien moins cher à tout le monde.

    Reste à avoir suffisamment confiance en les autres copropriétaires et à penser concrètement la chose. Il y a à ce sujet des exemples de co-achat à partir desquels nous pouvons trouver notre propre modus vivendi. Corinne et moi nous sommes partants.

    Parlons-en sur notre blog. Maxime